« TOUCH » avec kiefer Suteherland

Posté par kiefersutherlandnews le 16 janvier 2012

 

 La série « TOUCH » fait revenir la star de 24 heures chrono sur le petit écran.

 

En avant-première de l’ « American Idol » prévue le 25 janvier prochain, la fox nous dévoile quelques informations sur cette nouvelle série.

Touch

 Kiefer Sutherland, à droite, et David Mazouz dans « Touch. » (Brian Bowen Smith, Fox / November 30, 2011) 

 

By T. L. Stanley, Special to the Los Angeles Times

 

8 janvier, 2012

Kiefer Sutherland traverse une allée de la Grande Gare Centrale, esquive quelques passants en contrôlant du regard  toutes activités suspectes. Les minutes s’envolent, un bref aperçut du tic-tac de l’horloge, l’instant devient potentiellement explosif. Kiefer Sutherland est confronté avec un mec qui est  au téléphone dans une cabine téléphonique, lui tourne autours et commence le poinçonnage.

2080-melissa198 dans CINEMA

Attendez, est-ce que Jack Bauer est de retour à la télé ?

Non ce n’est pas  lui, mais Sutherland qui est  de retour sur le réseau de la Fox. Il s’agit seulement de sa nouvelle série « Touch » qui s’apparente plus à des longs métrages comme « Crash » et « short cuts » qu’à sa précédente série d’espionnage, « 24 heures chrono », primée par le Golden globes et les Emmys Awards.

 

Il apparait, ici, dans le premier épisode de « Touch », dans une course contre la montre pour éclaircir un mystère, là,  les fans de 24 tombent sur un os,… non intentionnel, car cette série a été écrite avant que Sutherland n’ait signé.

 

 

 

 

americanidol_logoLa nouvelle série sera diffusée le 25 janvier prochain en avant-première, après l’émission « American Idol » (C’est une version moderne de télé-crochet, un concours où le public peut voter pour la personne qu’il préfère parmi des chanteurs encore inconnus. American Idol est diffusée sur le réseau FOX aux États-Unis et en version traduite en français sur W9 en France).

La série se concentre sur le personnage joué par Sutherland, Martin Bohm, un ancien journaliste et père célibataire d’un garçon de 11 ans atteint de troubles.

Le fils, Jake, est distant, sur la défensive  et taciturne, peut-être même autiste, mais il est doté de connaissances  scientifiques capable de faire des démonstrations à partir de gadgets et de nombres. Il ne supporte pas d’être touché, d’où le titre de la série « Touch ».

Il s’avère, comme l’a révélé un excentrique professeur, joué par Danny Glover, que Jake peut ressentir les tendances et les relations s entre les gens et les évènements, apparemment disparates. Il pourrait même être en mesure de voir l’avenir.

C’est à Martin Bohm (Sutherland) de « suivre les miettes de pain» et à comprendre la signification des indices mathématiques de son jeune garçon

Tim Kring est le créateur et producteur exécutif de la série « Touch ». Il a également créé sur NBC quelques succès  tels que « Heroes »,  il a déclaré qu’il avait pensé à cette série peu après les attentats du 11 septembre, qui mélange des éléments mystiques et scientifiques. (Il y a plusieurs références au 9 / 11 dans le pilote, y compris le fait que le personnage de  Sutherland soit  veuf,  Sa femme, courtier en assurance, mourut dans  l’explosion du World Trade Center)

Au cœur de la série  « Touch », il est question d’un conte sur un père et  son fils, mais  en trame de fond ce sont des idées d’interconnectivité et de sérendipité sur des évènements quasi-accidents,  et des appels  de proximité, dans lesquels  les héros sont sans cesse  en train de trouver par accident ce qu’ils ne recherchent pas. A ce moment se pose les questions suivantes : Si  tout çà n’avait pas un sens, si cela n’avait pas été là pour ça, est-ce que tout  cela se serait seulement produit ?

« J’ai longtemps travaillé sur ce thème dans la série « Heroes » et avant cela, avec « Crossing Jordan », la vie des gens est reliée apparemment de façon aléatoire qui se révèle ne pas être aléatoire du tout » déclare Kring. « Je voulais élever ce thème en première ligne, je pense que les gens seront automatiquement capable de relier les éléments »

La série comporte 13 épisodes,  diffusée en avant-première le 19 mars, après « House », chaque semaine un épisode raconte une histoire nouvelle qui tisse une après l’autre une mythologie pour les fans qui veulent plus de profondeur. Une des lignes principale de l’histoire est la lutte de Martin Bohm qui s’efforce de prouver qu’il est un bon père capable de s’occuper de son fils depuis la crise de Jack où il a perdu tout contrôle, et qu’une agence de l’état d’aide à l’enfance veuille l’éloigner de chez lui pour pouvoir évaluer son comportement.

Bien que l’action soit ancrée dans le monde réel de New York, il y aura des questions sur les frontières du  surnaturel  à méditer, Kring dit que d’autres cas comme Jake  peuvent exister. Quelques scènes d’actions palpitantes seront satisfaire les junkies de « 24 », mais elles seront mélangées avec moins d’adrénaline mais plus d’enjeux émotionnels.

Bohm sera « un véritable personnage très humain », qui est totalement dévoué à son fils  et vraiment très  inquiet pour lui, comme beaucoup de parents. Le personnage de Bohms incarné par l’acteur tel que Kiefer Sutherland « aura son propre genre d’héroïsme et de force », déclare Kring.

Pour Sutherland, qui a joué dans une pièce de théâtre en direct, revenir à plein temps dans une série télé n’était pas sa priorité. Il ne manquait pas de propositions pour des émissions hebdomadaires, comme pour « 24 », où il apparaissait dans presque chaque scène, dit-il, mais le script de « Touch » l’a complètement séduit.

« Je savais que je devais le faire car il m’a frappé sur un plan spirituel » déclara récemment Sutherland. «  La charge de travail est à peu près la même que celle de « 24. « Touch » est moins physique mais demande des émotions beaucoup plus importantes»

Bien que le tournage soit basé à Los Angeles et que la production n’ait jamais quitté la ville. Le spectacle traverse le monde en portant sur le thème  de connexions diverses et interdépendantes. Un téléphone portable égaré dans un pays, par exemple, voyage dans le monde entier, contenant éventuellement des données et des  preuves vidéo sur les endroits  où des gens l’auraient utilisé.

« Cette idée de connectivité, de briser les barrières de la langue, la culture, la religion et montrant que nous voulons tous la même chose – C’est juste indispensable maintenant » dit Sutherland. « C’est quelque chose que nous devons ne pas perdre de vue, mais la série nous le rappelle. »

Source : http://www.latimes.com/entertainment/news/tv/la-ca-touch-20120108,0,6551379.story

 

 

 

 

 

 

Publié dans ACTUALITE, CINEMA | Pas de Commentaire »

Kiefer Sutherland en vedette à l’Actors Studio

Posté par kiefersutherlandnews le 10 juin 2011

Kiefer Sutherland en vedette à l'Actors Studio dans ACTUALITE capturevlc224841 

Inside the Actors Studio est une émission de la chaîne cablée américaine Bravo présentée par James Lipton et réalisée et produite par Jeff Wurtz. L’émission débute en 1994 et est dorénavant diffusée dans plus de quatre-vingt millions de foyers en Amérique et reprise dans cent vingt-cinq pays.

L’émission consiste en une entrevue entre une célébrité du domaine du cinéma (acteur ou réalisateur principalement) et le présentateur James Lipton.

Environ deux heures d’entrevue sont généralement enregistrées ; le montage final fait ensuite environ une heure. L’entrevue se déroule en face d’étudiants en cinéma et s e termine par une session de questions – réponses avec ceux-ci. 170px-James_Lipton_by_David_Shankbone dans CINEMA

Cette émission est inspirée par Bouillon de culture de Bernard Pivot (l’émission finit par le Questionnaire de Proust comme dans Apostrophes).

L’émission est diffusée sur Bravo Network à 20h00, reçue par 78 000 000 foyers, diffusée dans 125 pays, plus de 200 acteurs, scénaristes et réalisateurs se sont succédés.

En France, elle est diffusée sur Paris Première. Le 14 juillet 2005, elle a reçu deux nominations pour les catégories Outstanding Nonfiction Special et Outstanding Nonfiction Series.

Au total l’émission a reçu 11 nominations aux Emmy Awards, le prix CableAce Award comme Best Talk Show, et le New York Festival Award comme The World’s Best Talk/Entertainment Program qui compare 16 000 programmes de télévision.

Le 1er juin 2007, Kiefer Sutherland est reçu par James Lipton dans son émission (Saison 11, épisode 12).

capturevlc226629 dans REPORTAGE DOCUMENTAIRE

Le Questionnaire de Pivot (The Pivot Questionnaire)

 Quel est votre mot préféré ? (What is your favorite word?)
C’est en latin, Gravitas (It’s latin, Gravitas)

Quelle est le mot que vous détestez ? (What is your least favorite word?)
Nègre (Ni***r)

Qu’est-ce qui vous émeut ? (What turns you on?)actorstudio7.jpg
L’espoir (Hope)

Qu’est-ce qui vous révolte ? (What turns you off?)
L’égoisme (Selfesness)

Quel est le son ou le bruit que vous préférez ? (What sound or noise do you love?)
La guitare (Guitar)

Quel est le son ou le bruit que vous détestez ? What sound or noise do you hate?
Les freins (Brakes)

Quel est votre juron préféré ? (What is your favorite curse word?)
C’est simple, Fuck (It’s simple, F**k)

Quelle autre profession auriez-vous aimé faire ? (What profession other than yours would you like to attempt?)
Moniteur de ski (Professional ski instructor)

Quelle autre profession n’aimeriez vous absoluement pas faire ? (What profession other than yours would you not like to attempt?)
Je ne voudrais pas être mon comptable (I would not like to be my accountant)

Si le Paradis existe, qu’est-ce que vous aimeriez que Dieu vous dise quand vous serez arrivé aux portes du Paradis ? (If heaven exists, what would you like to hear God say when you arrive at the Pearly Gates?)
Pourquoi as-tu si peur ? Ne t’en fais pas, viens, entre ! (Why do you look so scared? Don’t worry, come on in)

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

actorstudio11.jpgactorstudio.bmpactorstudio2.bmpactorstudio4.bmpactorstudio5.jpgactorstudio8.jpgactorstudio6.jpgactorstudio10.jpgactorstudio9.jpgactorstudio12.bmp

Publié dans ACTUALITE, CINEMA, REPORTAGE DOCUMENTAIRE | Pas de Commentaire »

Kiefer Sutherland et Gerard Depardieu en vedette dans le prochain film « Sleight of Hand »

Posté par kiefersutherlandnews le 12 mai 2011

  bmkief.jpg

  Kiefer Sutherland, Gerard Depardieu, Til Schweiger, Thomas Jane, Johnny Hallyday, Jon Lovitz et Eric Cantona 

seront  les prochaines vedettes du film Sleight of Hand, production de Hannibal Classics, la société de Richard Rionda Del Castro qui sera présent à Cannes.

C‘est un polar comique autour d’un groupe de cinq malheureux escrocs français qui, par inadvertance, viennent d’acquérir une pièce inestimable en or appartenant à un criminel impitoyable. Quand ils la perdent, ils se retrouvent tous dans une situation très délicalte et doivent absolument la retrouver avant que les choses ne se gâtent… Cette comédie réunit un impressionant casting international qui met en scène des acteurs français, américains, canadiens, allemands et anglais. Le tournage se fera cet été à Paris, fin juillet, sous la direction de Brad Mirman (Resurrection, The Confession).

 bmdepardieu.bmp

Kiefer Sutherland alias Jack Bauer donnera la réplique à Gérard Depardieu dans ce film. L’acteur canadien vient justement de terminer une websérie, de 10 épisodes,  »The Confession » réalisé par Brad Mirman en décembre dernier à New York. Cette websérie est diffusée sur le site Hulu aux USA et au Canada, un DVD est actuellement en cours de production.

bmconfession.bmpLa participation de Kiefer Sutherland est une réelle surprise car rien ne laissait présager sa présence dans ce tournage, d’une part parce que dans aucun des posts du blog de Brad Mirman ne l’évoquaient mais, confirmaient plutôt, la présence de Gérard Depardieu et de Johnny Halliday. D’autre part l’agenda de Kiefer Sutherland est déjà bien rempli (la pièce de théâtre that’s Championship Season, la nouvelle série TV Touch prévue pour 2011,ainsi que le Film 24 pour 2012), Kiefer Sutherland serait-il sur le point de transcender son propre personnage Jack Bauer qui ne dort jamais ! C’est une affaire à suivre…

Publié dans ACTUALITE, CINEMA | Pas de Commentaire »

Kiefer Sutherland au Shorty Awards

Posté par kiefersutherlandnews le 19 mars 2011

Kiefer Sutherland au Shorty Awards dans ACTUALITE 54051642

Ministry of Gossip Ministère de Gossip

The gospel on celebrity and pop culture

L’Evangile sur la célébrité et la culture pop

  

  

Kiefer Sutherland enrôlé comme présentateur

du Shorty Awards

March 18, 2011 | 11:32 am

Image de prévisualisation YouTube 

Source : IGNentertainment 

Les fans de Kiefer Sutherland sont habitués à le voir dans la série « 24″ — maintenant l’acteur fait son entrée dans le monde des 140 caractères comme présentateur du 3ème annuel Shorty Awards le mois prochain à New York.

The Ministry a appris en exclusivité que Sutherland rejoindra les présentateurs déjà nommés Jerry Stiller et Anne Meara, Stephen Wallem de « Nurse Jackie, » Miss USA Rima Fakih et Miss Teen USA Kamie Crawford; Aasif Mandvi of « The Daily Show » seront les invités de la la cérémonie. The Shortys (pensez aux Oscars, Emmys, Golden Globes – mais pour Twitter) est reconnu par les meilleurs producteurs de courts métrages en temps réels.

Sutherland, gagnant du Golden Globe, est apparu récemment aux côtés de Chris Noth, Jason Patric et Jim Gaffigan dans « That Championship Season » sur un vieux média de Broadway et tweet sous le nom de  @RealKiefer, il devient un nouveau média lui-même ce mois-ci avec  10-part  des Web series sur Hulu. Les vedettes de  »The Confession«   Sutherland et John Hurt, c’est une histoire entre le bien et le mal, entre un tueur à gages et un prête. Personne n’a vraiment de doute sur, qui campe le rôle du tueur à gages, n’est-ce pas? (Si oui, regardez la video ci-dessus.)

Les nominations Shorty, fait via Twitter , ont livré les finalistes dans 30 catégories officielles qui ont l’air nettement différents de ceux sur les remises de prix des autres cérémonies - et c’est avant d’arriver à de nombreux noms généré par catégories communautaires .

Il suffit de jeter un coup d’oeil sur la liste des finalistes pour : l’acteur, l’actrice et la célébrité, répertoriées avec leurs noms sur  Twitter:

Actor: Nathan Fillion of « Castle, » @NathanFillion; Ian Somerhalder of « The Vampire Diaries, » @iansomerhalder; Munro Chambers of « Degrassi, » @The_Munro;  Misha Collins of « Supernatural, » @mishacollins; Neil Patrick Harris of « How I Met Your Mother, » @ActuallyNPH; and Chris Colfer of « Glee, » @chriscolfer.

Actress: the Philippines’ Angel Locsin, @143redangel; Stana Katic of « Castle, » @Stana_Katic; Nina Dobrev of « The Vampire Diaries, » @ninadobrev; Zendaya Coleman of « Shake It Up, » @Zendaya96; Erin Sanders of « Zoey 101, » @ErinZariah; and « non-professional actress » Rachel Hershorn, @rachelhershorn.

Celebrity: South Korean singer Kim Jaejoong, a.k.a. Hero, @mjjeje; pop phenom Justin Bieber, @justinbieber; Heechul of the South Korean boy band Super Junior, @Heedictator; Niall Horan of « X Factor » boy band One Direction, @NiallOfficial; actress-singer and pop-phenom girlfriend Selena Gomez, @selenagomez; and Park Jaebeom, a.k.a. Jay Park, of the Seattle-based Art of Movement crew, @JAYBUMAOM.

Fillion, acteur et candidat au shorty award, a été vainqueur l’an dernier dans la catégorie des célébrités. L’acteur Collins, candidat, lui aussi, a synchronisé sa vie en temps réel sur Twitter afin de correspondre en ligne sur l’évolution de la dernière saison 6  » de Supernatural ».

La 3ème édition du Shorty Awards commence à  4 pm PDT on March 28.  Regarder la vidéo en streaming à ShortyAwards.com .

Kiefer Sutherland will present at the Shorty Awards — Christie D’Zurilla

Photo: Kiefer Sutherland on opening night of « That Championship Season » in New York on March 6, 2011. Credit: Charles Sykes / Associated Press

Publié dans ACTUALITE, CINEMA | Pas de Commentaire »

Les coulisses de « The Confession »

Posté par kiefersutherlandnews le 5 mars 2011

Avant la sortie de « The Confession » le 28 mars prochain ! 

Je vous invite à venir visionner en avant première pour ma tout première viédo made in kief’Cool, les coulisses de la fabrication de cette Web série qui fera, à n’en pas douter, du bruit sur l’onde numérique internet !

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Les coulisses de

 

Image de prévisualisation YouTube 

 Source : twentyfourspoiler

 Image de prévisualisation YouTube

 Source : virginieb20

Image de prévisualisation YouTube 

Source : IGNentertainment

163757_161125827267819_157267600986975_303032_6834473_n dans CINEMA

 

Source photos : Facebook Confession

Publié dans ACTUALITE, CINEMA | 1 Commentaire »

Kiefer Sutherland: de l’agent de la CTU au tueur à gages repenti

Posté par kiefersutherlandnews le 19 janvier 2011

Tubefilter TV 

by Bree King on January 13th, 2011 

Kiefer SutherlandKiefer Sutherland passe d’un saut de l’écran télé à l’écran d’ordinateur avec sa websérie à venir, La Confession Sutherland est le créateur et la vedette de la série réalisé par Brad Mirman et sa diffusion est prévue pour le début du mois de Mars 2011. La série sera aussi avec des vedettes deux fois nominées aux Oscars, John Hurt, Michael Badalucco, et Sebastian Beacon.  Le spectacle se compose de dix épisodes diffusés sur Hulu et est distribué par le Groupe de radiodiffusion numérique , les distributeurs de l’année 2010 du Contrôle TV . Les autres producteurs exécutifs sont Chris Young et Joseph Gomes de DBG et Maura Mandt de Maggie Vision.  La Confession commence la veille de Noël, quand un tueur à gages (Sutherland) rend visite à un prêtre (Hurt) pour confesser ses péchés. Tout au long de la série, les téléspectateurs seront pris dans un voyage de flashbacks révélant ce qui a amené le tueur à gages, à ce jour tout simplement connu sous le nom de Confesseur, à cet endroit et révèle à la fois des caractères complexes et multi-couches. La fin dramatique se termine par un climat dramatique où le hasard de l’homme pour le rachat est dans la balance. Au début, la série dépeint le Confesseur et l’homme de main comme un tueur de sang-froid et le prêtre en tant que source de bien et de justice, mais plus la série se déroule, plus les deux personnages se révèlent différents de ce qu’ils semblent.

Sutherland décrit la série comme un aboutissement de ses expériences sur les petits écrans et d’argent: «Cette expérience qui est la confession a pris tout ce que j’ai appris au cours des 25 dernières années à partir de contes et elle est sans conteste une expérience que je n’ai jamais eu auparavant. De cinq à sept minutes par épisode, à la création d’un personnage que je crois suffisament dangereux pour se démarquer et faire une grande impression dans le vaste univers d’Internet. En bref, je m’amuse. « 

 La série est décrite comme une étape marquante dans l’industrie de la télévision web, avec de nouveaux niveaux de talent, des contes, et la production. « La Confession établit un précédent pour ce qui est possible de rendre dans le contenu original webisodic,» déclare Chris Young, CEO de Digital Broadcasting Group. «Jamais auparavant,  quelque chose de cette ampleur et de la qualité du cinéma n’était venu au troisième écran. Je suis ravi de travailler avec une  liste de personnes aussi talentueuses pour enfin cristalliser le changement radical sur la manière dont le contenu de ce calibre est libéré, distribués et appréciés par un public qui pourra rivaliser avec celle d’une série télévisée à succès. « 

Young avait approché Kiefer Sutherland avec l’idée de faire un drame web, mais l’acteur avait à l’origine des doutes de produire une série dans un format unique. Il a déclaré à EW.com « Un drame de cinq minutes par épisode! Alors je suis rentré ce soir-là, pensant toujours à ce sujet, et il est resté avec moi pendant trois jours. Je m’endormais quand j’ai littéralement eu cette idée d’un confessionnal. « De là, l’idée a grandi dans une histoire complexe qui sera sans aucun doute une série populaire sur Hulu ce printemps et cet été.

Publié dans ACTUALITE, CINEMA | Pas de Commentaire »

Voulez-vous avoir la chance de rencontrer Kiefer Sutherland ?

Posté par kiefersutherlandnews le 15 janvier 2011

N’avez-vous jamais exprimer le souhait de…

 rencontrer Kiefer Sutherland ?

Votre chance se présente là, maintenant !!

Voulez-vous avoir la chance de rencontrer Kiefer Sutherland ? dans ACTUALITE BradMirman-150x150

Tout ce que vous avez à faire, c’est de suivre Brad Mirman sur Twitter. Il est l’auteur et le directeur de la prochaine série Web  de Kiefer  » The Confession » qui sera diffusée en mars prochain.

Si vous êtes choisis comme l’heureux gagnant,  vous pourrez voir en avant première la série Web  »the Confession » en compagnie de Brad Mirman et Kiefer Sutherland.

Et même si vous ne gagnez pas, c’est par l’intermédiaire de Brad Mirman que vous obtiendrez les mises à jour sur la nouvelle série « The Confession ».


 

lien : http://www.24spoilers.com/2011/01/13/follow-brad-mirman-twitter-meet-kiefer-sutherland/

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Source : virginieb20

 

Kiefer Sutherland joue le tueur à gages dans « la Confession » 

une nouvelle série Web

 669496confession dans CINEMA

Kiefer Sutherland, star sur la toile Internet ? C’est le plan : EW a appris exclusivement que Sutherland va réaliser, dans la même thématique que 24 mais d’une façon plus critique, une nouvelle série Web qui sera diffusée sur Hulu au mois de mars. « The confession » sera composée de 10 épisodes de 5 à 7 minutes, où Sutherland incarnera un tueur à gages qui aura une dicussion théologique avec un prêtre (John Hurt d’Harry Potter et le Mortel Sanctifie) sur les raisons qui justifient que ses victimes ont mérité de mourir. La série, qui a été écrite et dirigée par Brad Mirman, se termine par de sacrés et surprenants dénouements.

confessionkiefersutherlandgregellistheconfessionpromopic.jpg

« Cela s’est fait de manière suprenante », révèle Kiefer Sutherland en exclusivité à EW. « J’ai rencontré un couple d’amis, qui voulais me présenter à Chris Young (de Digital Broadcasting Group). Je sais si peu de chose sur internet, mais j’ai pas mal d’amis qui travaillent dessus. La plupart de ces trucs en cours de production sur Internet, sont de la comédie, un peu comme dans le genre de Jackass, ce qui est formidable, mais  il n’a pas fait appel à moi.

  »Chris a commencé à parler de son envie de faire un film, mais ses critères était vraiment différent.  Un drame se composant par des épisodes de cinq minutes! It was one of those things, like a puzzle over the course of the lunch. C’est comme l’une de ces choses, comme un puzzle, au cours du déjeuner. Celà ne peut pas être si compliqué à faire une histoire en cinq minutes, non? Je ne pouvais pas, et il était frustré de mon impossibilité à le faire. Alors je suis rentré chez-moi ce soir-là, pensant toujours à ce sujet, et encore pendant trois jours. Et quand je me suis endormis, j’ai littéralement eu cette idée d’un confessionnal. « 

La Confession a été tournée en neuf jours à New York le mois dernier, juste avant que Sutherland ait commencé les répétitions de la pièce de théâtre sur Broadway That Championship Season, qui met également en vedette Jason Patric et Chris Noth.

«En toute justice, il est fantastique», a déclaré Sutherland sur la série web, dont il est producteur exécutif avec Young, Joseph Gomes et Maura Mandt.  « Nous avons tourné une bonne partie des épisodes en pleine tempête de neige. C’était hallucinant. « 

Une grande partie de l’histoire se déroule dans des flashbacks. « Nous avons demandé à un grand nombre de faveurs, » Sutherland admis.  « Un dollar est un dollar. On obtient ce que vous donnez.  Il n’y a pas moyen de contourner cela, vous êtes donc là à téléphoner à vosamis pour obtenir des faveurs. Aucun d’entre nous n’avons été payés comme nous le sommes en temps ordinaire. Tout le monde a trouvé leur propre défi en elle, et ça été la raison pour le faire.  Chacun d’entre nous croyons fermement que l’Internet est l’avenir, le plus grand réseau dans le monde, avec la possibilité d’atteindre un large public. « 

confesskiefersutherlandtheconfessionpromo.jpg

Young, qui agit comme le chef de la direction de DBG, a publié cette déclaration: «La Confession établit un précédent dans ce qui est possible dans les histoires originales  »webisodic »(world-wide-web-fiction épisodique).  Jamais auparavant, quelque chose de cette ampleur et de qualité cinématographique arrive ainsi sur le troisième écran. I’m thrilled to be working with such A-list talent and top-tier sponsors to finally capture and crystallize the seismic shift in how content of this caliber is released, distributed and enjoyed by an audience that will rival that of a hit television series.” Je suis ravi de travailler avec une liste comprenant autant de talents et de sponsors de haute qualité pour enfin capturer et cristalliser le changement radical dans la façon dont le contenu de ce calibre est diffusé, distribués et appréciés par un public qui pourra rivaliser avec celle d’une série télévisée à succès . « 

 confessikiefersutherlandtheconfession2150x150.jpg

Mais n’ayez crainte, fans Sutherland: L’ex-Jack Bauer n’a pas renoncé à la télévision en prime time. ”We have a couple ideas we are working on that we are very excited about. 24 was a lot of work, it certainly had its ups and downs. « Nous avons un certains nombres d’idées, nous travaillons dessus, ce qui nous passionne énormément. 24 a été beaucoup de travail, il a certainement connu des hauts et des bas.  Mais pour de nombreuses raisons, il a été l’une des grandes expériences de ma vie. Je m’ennuie de la routine quotidienne de celle-ci, et j’en ai été surpris parce que c’est la seule chose dont on pourrait se plaindre tout le temps. Attention à ce que vous demandez! « 

Et d’autres bonnes nouvelles au sujet de  24: Sutherland dit que la version au grand écran est toujours en travaux et, en fait, il espère commencer la production en un an. Bien que la Fox a finalement mis aux oubliettes le scénario de Billy Ray (State of Play), le film reste «le petit moteur qui se fera, » dit Sutherland à EW. Il a reconnu que la 20th Century Fox a travaillé avec le réalisateur / producteur Tony Scott (Man on Fire, The Good Wife) sur le projet.  « Billy a fait un travail fantastique et il y a des aspects de son histoire qui resteront, » dit l’acteur. « Je ne pouvais pas être plus heureux. »

Liens : http://www.24spoilers.com/2011/01/12/kiefer-sutherland-the-confession-web-series/

Publié dans ACTUALITE, CINEMA | 1 Commentaire »

Kiefer parle de son expérience avec « Mirrors »

Posté par kiefersutherlandnews le 23 novembre 2010

  mirrorsmv5bmju0nze2mjiwnl5bml5banbnxkftztcwndmxntgzmgv1cr00354354ss100.jpg

Kiefer Sutherland, face aux mirrors

Rare au cinéma depuis l’avènement de 24 Heures chrono, Kiefer Sutherland revient en tête d’affiche dans Mirrors d’ Alexandre Aja . Interview sans tain et sans détour.

Par Mathieu Carratier sur Première.fr

Kiefer Sutherland est revenu de tout. De l’ombre imposante du père ( Donald Sutherland ), du mariage avorté le plus célèbre de la fin du XXe siècle (trois jours avant la cérémonie, Julia Roberts était partie avec son meilleur ami), d’une traversée du désert de dix ans, et, récemment, d’une addiction à l’alcool qui s’est soldée par des fêtes de Noël célébrées en prison. « Pendant les années 1990, je n’étais pas vraiment en tête de liste pour les directeurs de casting, ironisait l’acteur. Heureusement, d’autres opportunités se sont présentées. » Suivez son regard : 24 Heures chrono, la série qui l’a ressuscité et s’apprête à entamer sa septième saison. Celle qui lui a offert un rôle en béton armé, celui de Jack Bauer, devenu l’une des figures les plus iconiques de la télé contemporaine. Comme s’il avait peur de remettre en jeu cette popularité retrouvée – et plus que méritée –, Kiefer s’est fait rare au cinéma depuis le lancement de 24…, acceptant une voix off par-ci (il était le tueur à l’autre bout du fil dans Phone Game de son ami Joel Schumacher ) ou un second rôle par-là (dans The Sentinel, film d’action politique bof avec Michael Douglas ). Qu’il ait décidé de se regarder dans le Mirrors d’Alexandre Aja (sortie le 10 septembre), thriller surnaturel brillant et éprouvant à mi-chemin entre The Ring et Sixième Sens , n’est donc pas anodin.

Vous avez déclaré ne pas supporter de vous voir dans la glace. Jouer dans Mirrors est un peu maso, non ? Kiefer Sutherland : Lorsque je suis face à un miroir, je ne me regarde jamais droit dans les yeux, je fixe toujours autre chose dans le reflet. Je ne sais pas d’où ça vient car je ne suis pas du tout superstitieux. Quand j’ai tourné Stand by Me en 1986, j’avais une idée très précise de ce à quoi je voulais ressembler à l’écran. Je m’étais gavé de James Dean dans La Fureur de vivre et de Marlon Brando dans L’Équipée sauvage . Je voulais être comme eux dans ma façon de parler, de me déplacer… Quand j’ai découvert le film – c’était la première fois que je me voyais à l’image –, j’ai réalisé que je ressemblais juste à moi-même. Quelle déception… Mon rapport aux miroirs est lié à ça, je pense. On est toujours plus beau dans sa tête qu’on ne l’est réellement… À quoi bon tout gâcher en se regardant dans la glace ? En lisant le script de Mirrors, j’étais tellement happé que j’ai complètement oublié que j’allais devoir affronter mon visage pendant tout le tournage. Maso ? Le mot est faible.

youtubecomfeedsapivideosud1rkssxmsw20080617t005305000z20101105t085828000zmirrorskiefersutherlandfeaturettemirrorskiefersutherlandfeaturette.jpg

Vous aviez ce personnage de flic brisé en vous ?

K.S. : Je n’ai effectivement pas eu à me préparer pour le rôle. Je joue un ex-flic qui s’est retrouvé impliqué dans une tragédie qui l’a vu tuer accidentellement un collègue. Il a ensuite laissé la culpabilité prendre le contrôle de sa vie, le consumer petit à petit. Je crois que l’on a tous vécu, peut-être pas dans les mêmes proportions, quelque chose que l’on a du mal à se pardonner, auquel on pense la nuit quand on ne parvient pas à trouver le sommeil alors que tout le monde autour est endormi. Je me suis nourri de ça pour donner corps au personnage. Je n’ai pas eu à chercher bien loin : le regret est une sensation que je connais bien. Le message du film me touche d’autant plus en affirmant qu’il est toujours possible de repartir à zéro. Malgré le passé, demain peut devenir le jour le plus extraordinaire que vous ayez jamais vécu. 

mirrorsmv5bmty1oti5ndcwn15bml5banbnxkftztcwmtcxmjq4mqv1cr1000400400ss120.jpgAlexandre Aja a tourné un film d’horreur sans vous prévenir, ou quoi ? K.S. : Non. Tout cela relève de l’aspect émotionnel du film dans lequel j’aime creuser, mais Mirrors est surtout un thriller absolument terrifiant, un film de genre brillant. Pour vous donner une idée, j’ai réussi à sursauter pendant que je faisais la postsynchro des dialogues alors que je savais pertinemment ce qui allait se passer à l’image. Alex est… J’allais dire l’un des meilleurs jeunes réalisateurs, mais non : c’est l’un des meilleurs réalisateurs avec qui j’ai eu l’occasion de travailler, quel que soit son âge.

Quand vous avez reçu le scénario, saviez-vous qu’Alexandre allait le réaliser ? K.S. : Nous étions au milieu de la saison 6 de 24 quand mon agent m’a passé le script en m’annonçant qu’ Alex désirait le tourner avec moi. Il était un peu réticent en me le donnant et m’a prévenu qu’il s’agissait d’un film d’horreur. Je lui ai répondu que ça m’importait peu tant que le scénario était bon. Comme si j’allais dire non à cause du genre ! En refusant systématiquement les westerns, on peut très bien passer à côté d’ Impitoyable . C’est stupide. J’ai donc lu le script, qui m’a séduit par les thèmes profonds qu’il aborde comme la rédemption, l’expiation… Le lendemain, j’ai adoré dire aux gens qui avaient tenté de me dissuader que j’allais faire le film.

Comment s’est passée la rencontre avec Alexandre ? K.S. : J’avais bossé toute la nuit sur 24 et j’avais rendez-vous avec lui à 8 heures du matin pour le petit déjeuner. Vu les conditions, je craignais que ça ne se passe pas très bien. Mais on a tout de suite accroché. Il m’a dit qu’il souhaitait faire un film d’horreur qui permettrait aux spectateurs de s’attacher aux personnages. Je lui ai répondu : « OK. Si tu me promets de les terroriser, je ferai en sorte qu’ils s’investissent aussi dans les personnages. » On a passé un deal. Après ce rendez-vous, j’étais dans son camp. À la vie, à la mort.

Alex Proyas ( Dark City ), Alex Aja… Travailler avec des Alex vous réussit, manifestement… K.S. : On dirait. (Rire.) J’ai croisé des réalisateurs qui se souciaient plus de l’endroit où ils allaient dîner ou de leur rendez-vous du soir que de ce qui se passait sur le plateau… Cela donne rarement un bon film. L’implication d’ Alexandre, au même titre que celle d’ Alex Proyas, est impressionnante à voir. Quand il bosse, il ne vit plus que pour le film.

Jusqu’à quel point ? K.S. : C’est bien simple : je n’ai jamais vu un homme qui, sachant que sa femme va accoucher prématurément, alors qu’une voiture l’attend pour l’amener à l’aéroport afin de la rejoindre, tourne quand même une dernière prise – qui s’est avérée être celle que nous avons utilisée. Il s’est arrêté devant moi et m’a dit : « Ils vont continuer à shooter. Je serai là dans deux jours. » Il s’est alors dirigé vers la voiture, et j’ai vu son visage changer, passer en une fraction de seconde de celui du réalisateur hyper concentré à celui de l’homme qui allait devenir père d’un enfant prématuré. J’ai utilisé son expression dans le film, quand Ben Carson, mon personnage, se décompose en prenant conscience que sa famille est en danger.

Mirrors est votre premier rôle en tête d’affiche depuis le lancement de 24 Heures chrono, en 2001. Aviez-vous cela à l’esprit quand vous avez accepté le film ? K.S. : La taille d’un rôle n’a jamais été un facteur déterminant pour moi. Je peux jouer un petit rôle dans Des hommes d’honneur et m’éclater à le faire… C’est ce que les films essaient de dire ou de provoquer qui m’intéresse – ce qui ne m’a évidemment pas empêché d’en tourner de très mauvais…

Comme vous devez le savoir, le public attend au tournant la saison 7 de 24, repoussée d’un an à cause de la grève des scénaristes… K.S. : Et nous donc ! Je suis évidemment totalement d’accord avec les raisons de cette grève, et c’est franchement regrettable que les scénaristes n’aient pas pu trouver un accord sans y avoir recours. Mais bon… Quand on a cessé le travail, on avait huit épisodes dans la boîte qui sont, je pense, ce que l’on a fait de mieux jusqu’à maintenant. Nous avons commis des erreurs sur la saison 6, mais c’est le lot de toutes les séries. La saison 1 était formidable, la 2 était bonne, la 3 a un peu chuté, la 4 était mieux, la 5 était excellente, et la 6 a plongé. Nous sommes toujours en train d’apprendre.

La grève vous aura finalement profité : un an d’absence, c’est pile le temps qu’il faut pour oublier sa déception et se remettre à attendre fébrilement la série… K.S. : Aussi difficile que fût cette attente, le temps supplémentaire qui nous a été accordé s’est avéré être une bénédiction. En tant qu’acteur, 24 a probablement été le plus beau cadeau que j’aie reçu. Je ressens une responsabilité écrasante envers cette série, et c’est extrêmement douloureux pour moi quand nous connaissons un échec. Nous avons l’un de nos meilleurs castings cette année : Jon Voight, Robert Carlyle , Cherry Jones (qui joue la première femme présidente des États-Unis)… Je tiens à m’excuser personnellement du temps qu’aura mis cette saison à être diffusée, et j’espère sincèrement que l’attente vous paraîtra justifiée quand vous la verrez.

http://www.premiere.fr/Cinema/Exclus-cinema/Interview-cinema/Kiefer-Sutherland-face-aux-mirrors

Publié dans CINEMA | 2 Commentaires »

Melancholia

Posté par kiefersutherlandnews le 7 novembre 2010

melancholiaaffiche1.jpg La fin du monde…

 selon Lars Von Trier ?

Le nouveau film de Lars Von Trier s’engouffre dans la mouvance apocalyptique.

Le réalisateur nous livrera-t-il son 2012 ?

Par Vincent MARTINI – 18 octobre 2010 (Exessif.com)

Le nouveau film de Lars Von Trier, Melancholia, se dévoile un peu après une longue période de mystère. Le réalisateur de Breaking the Waves, Antichrist, et Dogville proposera sa vision du film catastrophe dans un film qui semble emprunter autant à la science-fiction qu’au drame intimiste. Les passionnés du cinéaste le savent, Lars Von Trier évolue en dehors des sentiers battus et sa prochaine oeuvre se montrera sans doute bien différente de 2012.

Melancholia débutera sur la fin … du monde : « Avec Melancholia, je commence sur la fin. Le plus intéressant n’est pas de savoir ce qu’il va se passer mais plutôt de comprendre comment ça s’est passé. Après avoir vu le monde détruit [par une autre planète], on peut se concentrer sur l’histoire. »

Le film s’intéressera au destin de deux soeurs. L’une d’elle est très triste, l’autre plus enjouée. Elles seront jouées par Kirsten Dunst et Charlotte Gainsbourg. A travers leurs réactions à l’approche de la fin du monde, le cinéaste propose deux portraits ambivalents.

La première partie du film traitera du mariage de la soeur mélancolique. Après son engagement, elle quittera tout (mari et patron) pour arriver progressivement à l’apaisement.

Melancholia sera vraisemblablement projeté en avant-première à Cannes 2011.

 

Un film catastrophe à la sauce danoise ? C’est ce que nous propose le cinéaste dérangé avec son MELANCHOLIA, dont il livre quelques détails alléchants.


melancholiacasting.jpgJusqu’à présent, nous savions peu de choses sur MELANCHOLIA, si ce n’est que le nouvel opus de Lars Von Trier après son controversé ANTICHRIST présenterait « la fin du monde » sur un mode psychologique. Le récit ? Centré sur deux sœurs, campées par Kirsten Dunst et Charlotte Gainsbourg, dont la première s’apprête à se marier avec son homme (Alexander Skarsgard de TRUE BLOOD). Le reste de la distribution comprend Stellan Skarsgard, John Hurt, Kiefer Sutherland, Charlotte Rampling et Udo Kier. Dans un livre lui étant consacré, intitulé « Geniet » (« Le Génie ») et écrit par le journaliste Nils Thorsen (officiant au journal danois Politiken qui révèle l’info), Lars Von Trier dévoile que MELANCHOLIA débutera par… la fin. Littéralement. Puisqu’il s’agira de la fin du monde, alors qu’une petite planète entre en collision avec la Terre.
« L’important n’est pas ce qui arrive, mais comment cela arrive ! Donc on commence en montrant la destruction du monde, afin de pouvoir ensuite raconter l’histoire s’étant déroulée juste avant. De cette façon, le public n’aura pas à réfléchir pendant le film sur ce qui va arriver à la fin, et pourra se concentrer sur d’autres choses, comme l’univers et les images » explique le cinéaste.
Et quand il parle d’images, Von Trier sait de quoi il parle. Déjà pourvoyeur de plans ahurissants de beauté dans
mellarsvontrier.jpgANTICHRIST (de magnifiques ralentis dans une forêt embrumée par exemple), le réalisateur danois nous prépare de nouvelles images choc dans MELANCHOLIA. Une des sœurs « regardera la planète s’approcher de la Terre, et acceptera » son destin. « L’autre sœur, elle, paniquera totalement à ce moment » continue Von Trier.
Tout ce que l’on espère, c’est que Lars Von Trier bénéficiera d’effets spéciaux suffisamment convaincants pour rendre les images de fin du monde crédibles. Car d’un pur point de vue de récit, on ne se fait pas trop de soucis quant à la qualité de la chose, le cinéaste faisant partie de ces rares auteurs capables de confronter son public aux idées et émotions les plus complexes et dérangeantes. Après un tournage cet été, la sortie de MELANCHOLIA est prévue en 2011, après un passage plus que probable sur la Croisette, au prochain Festival de Cannes, qui se déroulera du 11 au 22 mai prochain.

source : cinemateaser

Publié dans CINEMA | 4 Commentaires »

Redemption

Posté par kiefersutherlandnews le 6 novembre 2010

redemp7dc8a1a6592e40e989969eede7fd5a04800.jpg 

 

Titre original : 24: Redemption
Long-métrage
américain . Genre : Action
Durée : 01h23min Année de production :
2008

00824rdmkiefersutherland020.jpg

00824rdmkiefersutherland019.jpgredemptionmv5bmtg5odqwndmxml5bml5banbnxkftztcwndc2mjewmgv1cr670266266ss120.jpgredemptionmv5bnzyzmju2ndeyml5bml5banbnxkftztcwoty2mjewmgv1cr670266266ss100.jpgSynopsis : Ce téléfilm de 90 minutes se déroule le jour de l’investiture présidentielle d’Allison Taylor, la prochaine présidente des États-Unis. Noah Daniels lui transmet les rênes de la présidence américaine alors qu’au même moment, au Sangala (province fictive d’Afrique du Sud-Ouest), un coup d’État militaire éclate, et des miliciens embrigadent de force des enfants dans des camps où on les enrôle pour qu’ils deviennent des soldats.redemptionmv5bmtiznzk4ndy2nf5bml5banbnxkftztcwmtc2mjewmgv1cr00400400ss100.jpgTraqué par le gouvernement américain, Jack Bauer a fuit les Etats-Unis pour oublier son passé et s’est réfugié au Sangala, depuis les évènements redemptionmv5bmtg4njmxmtuwn15bml5banbnxkftztcwmty2mjewmgv1cr00400400ss100.jpgredemptionmv5bmtm3otqzmdq1m15bml5banbnxkftztcwnzy2mjewmgv1cr00400400ss100.jpgdramatiques de la saison 6, survenus 3 ans et demi plus tôt. Il a fui le monde occidental, culpabilisant pour les fautes qu’il a commises, pour les personnes qu’il a tuées aux États-Unis. Il aide un vieil ami, Carl Benton, dans la construction d’une école pour des enfants défavorisés dans cette région. 00824rdmkiefersutherland012.jpgMais face à ces agresseurs obéissant aux ordres du dictateur le Général Juma, qui enrôle de force des centaines d’enfants innocents pour sa milice meurtrière, Jack est confronté à ses propres démons, et n’a pas d’autre choix que de secourir ces enfants qui risque d’être kidnappés et de les amener à l’ambassade redemptionmv5bmtiyoty0ntg0nl5bml5banbnxkftztcwmzqwmjuwmgv1cr00435435ss120.jpg la plus proche où ils seront en sécurité. Les événements sont rapportés en temps réel sur deux  heures : de 15 h à 17 h, heure locale.redemptionmv5bmtc0nty0mzawn15bml5banbnxkftztcwnjqwmjuwmgv1cr00435435ss120.jpgSuite à la grève de la Writers Guild of America (2007-2008) qui a reporté la diffusion de la saison sept d’une année entière car devant être diffusée d’une traite plus que toute autre série à cause de son principe (depuis la saison 4, les 24 épisodes de la série sont diffusés en continu, sans pause et sans rediffusion entre les épisodes inédits), la Fox a décidé de produire un téléfilm diffusé le 23 novembre 2008 et qui amène les évènements de la saison 7.Plus précisément, l’intrigue africaine de Jack Bauer au Sangala devait occuper la moitié du script original de la septième saison, et dans les douze derniers épisodes, après une ellipse de plusieurs jours, revenir aux États-Unis ; cependant, cette idée dénaturait en grande partie le concept de la série (une saison devant correspondre à une journée entière et non deux fragments de deux journées différentes). Lorsque l’occasion s’est présentée avec ce téléfilm, les scénaristes ont adapté leur idée d’origine et l’ont renforcée (afin qu’elle ne dure plus une douzaine d’heure mais deux heures seulement).Le 30 avril 2008, les producteurs se mirent à chercher des lieux de tournages plausibles en Afrique afin de tourner la préquelle. L’idée originale était de tourner trois jours en Afrique et de tourner la suite à l’aide de décors à Simi Valley, en Californie. Néanmoins lorsque les producteurs se rendirent compte qu’un tel environnement était difficile à reproduire pour tromper le spectateur, ils décidèrent de tourner la majorité du téléfilm au Cap, en Afrique du Sud. Redemption a été tourné du 4 juin au 20 juin et les scènes finales ont été tournées à Los Angeles (Californie).Le 13 juillet, le réalisateur Jon Cassar a révélé sur son site Internet que la préquelle était en cours de montage.Dans une interview, Kiefer Sutherland a révélé que Redemption était inspiré du génocide au Rwanda.Véritable concentré d’adrénaline, le long métrage évènement de 24HvChrono entraîne Jack Bauer dans une mission inédite tournée au coeur de l’Afrique.

Porté par un casting époustouflant, avec en guest star exclusive….

 John Voight (Benjamin Gates 2, Ennemi d’Etat) et Robert Carlyle (28 semaines plus tard, le monde ne suffit pas),

ce véritable prologue à la saison 7 ne vous laissera aucun répit.

 24H Chrono Redemption :

le compte à rebours a déjà commencé !

Image de prévisualisation YouTube

source : mikemwp

 Image de prévisualisation YouTube

 source : toutlecine TLC

Image de prévisualisation YouTube

source : FoxSource

Image de prévisualisation YouTube

source : ALLACCESSFOX

 

source : Rocco DeLuca ant the Burden

Publié dans CINEMA | 8 Commentaires »

12345...8
 

Play it again, Sam |
CABINE OF THE DEAD |
film streaming |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | inderalfr
| PASSION MARILYN M.
| Manga-zone