Les Stars brillent sous la neige de Fenway

Posté par kiefersutherlandnews le 29 mai 2011

bruinskiefersutherlandjail.jpg 

Le samedi 02.01.2010 / 17:47 / 2010 NHL Winter Classic Bridgestone – Flyers c. Bruins

Par Shawn P. Roarke – NHL.com rédacteur Principal en chef  

     

« Jouer  second au hockey à Fenway Park, c’est impressionnant. Vous savez, je ne suis pas un joueur de hockey, mais pour être en mesure de patiner avec ces messieurs c’est un grand honneur. »
Kiefer Sutherland
- Kiefer Sutherland


 

 

 

Image de prévisualisation YouTube 

 

BOSTON – Les Bruins de Boston disent au revoir au Fenway Park en suivant l’évènement

annuel de la NHL Winter Classic avec l’arrivée d’une autre Winter Classic !

 bruinstvsassonetwitpic.jpg

Samedi après-midi, les anciens des Bruins, des années 60 à aujourd’hui – et d’autres célébrités – ont pris la glace pour l’AT & T Legends Game, une célébration exubérante sur l’histoire de cette équipe, ils ont joué devant 33.166 fans, et ont bravé une tempête de neige en Nouvelle-Angleterre pour l’occasion.La neige tombait doucement, mais sûrement, tout au long du jeu, offrant ainsi un spectacle incroyable.  

La température du jeu était de 29 degrés Fahrenheit.  «C’était tellement grisant que vous ne vouliez plus quitter la glace», déclara un Lyndon Byers fatigué, mais souriant,  après, que son équipe, les Black, ait reçu le score finale de  9-5 contre la « Team Gold » devant la plus grande foule jamais vue dans l’histoire de Boston venue assister à un événement sportif pour la charité. 
Les fans les plus fervents ont eu droit à un spectacle aussi superbe – mais d’une manière différente – que celui du  NHL Winter Classic 2010, à Bridgestone, qui a eu lieu juste 24 heures auparavant au Fenway Park. 

Le très renommé Pat LaFontaine , qui a terminé le match avec 2 buts et 4 passes avec l’équipe Black, avait du mal à en croire ses yeux face à l’enthousiasme et au plaisir du public.
 

« Super cool, » a dit LaFontaine.  » Jouer en plein air, c’est la partie pure de ce jeu. Le spectacle, l’événement, c’est irréel. Vous pouviez voir les gars, ils ne pouvaient pas s’arrêter de sourire. Tim Robbins, il n’a pas souri comme ça depuis qu’il a joué Andy Dufresne dans » Shawshank Redemption », «qui est mon film préféré. Tout le monde souriait – Dennis Leary, Kiefer Sutherland et même Cam Neely et tous ces gars-là ! « .

Pour Sutherland, la vedette de la série télévisée à succès, « 24″, l’occasion de voyager à Boston et jouer au hockey sur l’une des patinoires les plus célèbres du pays était une évidence. «Jouer  second au hockey à Fenway Park, c’est impressionnant », a déclaré Sutherland, qui a joué pour l’équipe Black. 

«Vous savez, je ne suis pas un joueur de hockey, mais pour être en mesure de patiner avec ces messieurs c’est un grand honneur. »

bruinskiefer02jan10640x475.jpg63545150545068312724134290859938145282376836775n.jpgbruinstimrobbinspho10jan04196640.jpg

Les 32 joueurs, étaient à ce moment précis de la même lignée que la très célèbre équipe  Rec league, et ont probablement été plus heureux d’être sur la glace de Fenway que dans la foule.

Tout le monde avait le sourire aux lèvres du début à la fin et, même maintenant, les gars sont toujours en train d’en parler sur la manière dont tout çà a été incroyable », a déclaré Claude Julien , l’actuel entraîneur de Boston, qui a joué pour la  « Team Gold ».

« Pour jouer au Fenway Park, il n’est pas important de savoir si vous êtes une célébrité, ou une personne célèbre ou une idole; c’est vraiment spécial » Le jeu a recueilli des fonds pour plusieurs organismes de bienfaisance dignes, y compris l’association Hockey Fights Cancer et la Fondation Bruins. bruinsrobbinsxlarge.jpg

« Il va y avoir beaucoup d’argent recueilli pour aider beaucoup de gens », a déclaré Neely, l’ancienne star des Bruins qui est maintenant devenue le vice-président de l’équipe.

Neely avait joué sa dernière compétition de hockey en 1996, mais il a pu réaliser qu’il n’avait rien perdu  de son talent.  Il a marqué deux buts et ajouté trois passes tandis qu’il était dans un incroyable duel avec  LaFontaine.   

Après le match, LaFontaine ne put que secouer la tête en repensant à cet instant magique. Les deux joueurs réunis ensemble auraient pu former un duo détonant à l’époque où ils étaient les premiers.

LaFontaine ri, « Cam Neely et Alexander Mogilny sur mes ailes? Je pense que j’aurais pu prendre pas mal de plaisir ».  Mogilny a été l’ailier de  Lafontaine le plus noté durant les jours de gloire de Lafontaine à Buffalo.
 
Le deuxième but était de  Neely un rebond tiré sur une passe de
Daskalakis Cléon , une réplique parfaite de plus de la moitié des 395 buts qu’il a marqués dans sa légendaire carrière. «Il définit vraiment le rôle fort de l’ailier et jouer là-bas a été juste un rappel, » dit LaFontaine.

Comme l’annonceur PA a dit: «But marqué par le n ° 8
Neely Cam , « Fenway Park a éclaté sous le même rugissement rauque qui avait secoué le vieux Boston Garden de ses fondations au cours du règne de Neely, le plus populaire joueur de hockey de Boston. 
 

Des célébrités comme Sutherland, Dropkick Murphys, Ken Casey et Leary ont été ravis de côtoyer les joueurs célèbres à la retraite.  Les joueurs, quant à eux, ont rongé leur frein pour obtenir la chance de jouer avec des joueurs de différentes époques.

Le très célèbre Brian Leetch , un garçon de la Nouvelle Angleterre qui a fait sa carrière avec les Rangers de New York , a été déçu que le grand Ray Bourque des Bruin ne soit pas là pour jouer, mais était impatient de voir avec qui il ferait équipe sur la ligne bleue.«Je suis impatient d’être là-bas», dit Leetch avant le match. 

«J’ai été un peu jaloux quand j’ai vu Bobby Orr là-bas (au début des festivités du Winter Classic) et j’espérais que nous pourrions le faire sortir, mais être là-bas avec Cam Neely et Rick Middleton et voir Johnny Bucyk, Kiefer Sutherland et Tim Robbins, ça va être vraiment génial.

«  Leetch a fini par faire équipe avec un autre joueur célèbre des Rangers, Brad Park , qui a vécu une part importante dans sa carrière chez les Bruins de Boston . Mais, samedi ce n’était pas seulement sur le hockey. Ce fut une célébration de la passion de Boston pour son équipe de hockey et de sa culture sportive.

Casey, le rocker, a ressenti une joie intense pour avoir incité une bagarre avec Byers, un ancien poids lourd des Bruins, au centre de la glace dans la première mi-temps. Byers, est connu pour être un client difficile car dans sa carrière de joueur, il a reçu une pénalité de cinq minutes pour avoir fait un turtling* dans une altercation. (*
Le
Turtling est un terme désignant une situation particulière, dans laquelle la majorité des joueurs d’une équipe décide de défendre un lieu spécifique sans intention d’avancer)
Casey a terminé avec Gordie Howe un tour du chapeau, obtenant un but, une assistance et un combat dans le même jeu seulement 24 heures après que son groupe de rock ait fait l’ouverture des festivités de la Winter Classic, vendredi,  au Fenway Park en jouant en direct « Shipping Up To Boston ». Robbins a également obtenu une énorme ovation quand, lors d’une pause dans une interview,  il a dénigré les Yankees de New York.

« Robbins s’est payé leur tête, pas vrai ? »  a demandé LaFontaine en riant.

Il n’a pas fallu beaucoup plus, ce samedi, pour obtenir cette  foule au Fenway, ou encore moins pour la faire rester.  Après tout, elle savait intrinsèquement que c’était un évènement qui ne serait pas prêt d’être oublié dans cette ville.  

bruinswinterclassic.jpg

http://www.nhl.com/ice/news.htm?id=512089 

Laisser un commentaire

 

Play it again, Sam |
CABINE OF THE DEAD |
film streaming |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | inderalfr
| PASSION MARILYN M.
| Manga-zone